Bonjour à tous! Je n'ai pas fait de message sur le transport et le déménagement des juments, parce que s'aurait été un message assez court, donc je me suis dit que j'en glisserait un mot dans mon prochain message-roman hihi

Vendredi le 12 février, les juments ( Surprise et Mayaka) ont déménagée, et le transport c'est tellement bien passé. Elles ont embarquées sans la moindre hésitation dans le remorqueur, mais une fois rentrées, elles ont commencer à s'inquieter. Elles sont arrivées aux Écurie Couture en sueur, mais sans rien de plus. Elles ont été mise dans un box pour leur première journée. Évidement, Surprise ne mangeait pas et hennissait les neufs autres chevaux à l'extérieur, tandis que Mayaka, elle, mangeait sans se préoccuper de rien. 

Elles sont maintenant bien adaptées, et mangent maintenant très bien... J'ai même remarqué que la graisse pognait lentement après ma jument 😄

11269266_1498322563764098_4199292050649802376_n

Maintenant je voudrais vous parler du besoin des chevaux de vivre à l'extérieur au moins 6 heures par jour, préférablement 10-12, de vivre en troupeau, et de dépenser positivement leur énergie. Il en est ainsi avec tous les animaux, qu'ils soient petits ou grands, chien ou cheval. Chat ou oiseau. Tous sans exception ont de l'énergie à dépenser, et quand elle ne l'est pas, on développe des troubles tels que: Violence entre chevaux, parfois même avec les humains; nervosité, mauvais caractère, lâcheté, refus de la selle, etc. 

Voici les besoins de dépense d'énergie ( indépendant ou avec le propriétaire) des trois animaux les plus souvent domestiqués:

Chat: 3o min./24h

Chien: 3h/24h ( 45 min.-1h de marche quotidienne)

Cheval: 5h/24h ( 1h 1/2-2h de randonnée ou de manège)

Évidement, le cheval, tout comme le chien et le chat, dépense lui-même son énergie, mais pour ce faire, il doit être à l'extérieur MINIMUM 6h. Si son énergie est contenue dans un box, il est fort possible que votre compagnon équin donne des coups dans les murs du boxe; tourne en ronds; fasse preuve d'un mécontentement pour nous incompris, en baissant les oreilles à l'approche de quiconque, fouettant de la queue et rue. 

 

Mais même s'il joue, cours avec le troupeau, il a besoin de courir l'équivalent d'au moins 10-15 km par jour. Une randonnée, de la libertée ou de l'exercice au manège est la meilleure façon de répondre à se besoin positivement. Ce n'est pas évident de monter tous jour, mais seulement, c'est un besoin à ne pas négligé; ils ont besoin de bouger.

Je parles d'exercice positif et négatif, mais qu'est-ce qu'un exercice négatif?

Un exercice négatif c'est quand le cheval dirige les commandes du cavalier, quand il casse dans ses cercles et tournants, quand il contre le mors pour accélérer ou quand il brunk à la moindre pression des jambes. De l'énergie dépensée négativement survient lorsque le cheval se voit forcé de contenir son énergie trop longtemps, lorsque son mauvais caractère à été entretenu, consciemment ou inconsciement, par son propriétaire, lorsqu'il n'a pas de règles ni de limites, où lorsqu'il est poulin et qu'il apprends, qu'il teste sa famille, son troupeau.

Et, aussi étrange que cela puisse paraître, la nourriture a un lien à voir là dedans; les chevaux lourds réagissent souvent mal à l'Équilizer ou d'autres moulées dans le genre, le mauvais caractère survient aussi lorsque le cheval ne mange pas à sa faim.

Manger est un besoin primordial chez le cheval, et puisqu'il est herbivore-végétarien, il a besoin de manger               14-15h/24h. Une balle carrée par jour. 

Donc les trois besoins les plus importante du cheval sont:

1) Manger

2) Dépenser son énergie

3) Vivre en troupeau

Le troisième besoin est souvent oublié. Trop de propriétaires et d'éleveurs rayent se besoin, en envoyant un cheval par enclôt:

 

Le comportement et l'instinct de survie, de fuite et d'obéissance du poulin ou de la pouliche se développe dans un troupeau, ou il joue avec les membres de celui-ci, apprends à courir vite, à fuir, à charger, à ruer et à se reproduire, pour les petits mecs. Les jeunes testent les limites sur les chevaux de leur troupeau, et ainsi le cavalier voit son autorité beaucoup moins mise à l'épreuve. Les femelles apprennent à vivre avec d'autres chevaux lorsqu'en chaleur, tous les chevaux apprennent à se soumettre à l'énergie la plus forte, les vieux sont motivés à continuer à manger, contrairement aux chevaux retraités solitaires, qui sont bien souvent portés à la déprime, vu leur solitude et l'arrêt soudain de leur exercices. Le troupeau n'est pas seulement un grand avantage pour le cheval, mais le propriétaire profite aussi bien de cette magnifique symbiose qu'est le troupeau...

 

10858462_1465749543688067_5096230845708193935_n

 

Certes, il arrive quelques folies blessent les chevaux,tels qu'un jeu qui est devenu intense, une course trop près d'un poteau, ou un cheval trop colleux qui s'est vu repoussé par un autre. C'est clair, dans un troupeau, certains d'entre eux risque de subir quelques blessures physiques.

Mais surtout, l'animal démontre une nouvelle joie de vivre, une confiance plus forte, une volonté nouvelle, une alimentation plus équilibrée, une écoute plus attentive...

Qui ne s'est jamais vu ému par le lien puissant échangé entre deux chevaux batifolant gaiement? Qui n'a jamais rêvé de transformer un animal anxieux en un cheval confiant, volontaire et tranquille?

Les amoureux des chevaux savent à quel point il est important dans une relation cavalier-cheval, d'avoir la confiance de l'autre. Le troupeau est une aide puissante pour les chevaux peureux en grand manque de confiance, pour ceux qui se sont formés sans limites avec un caractère mauvais et parfois violent. Un troupeau est une agglomération d'énergie positive nuisible aux mauvaise énergies. Vous rêvez de réhabiliter un cheval? Vous avez besoin d'un troupeau et de patience. Vous voulez développer un lien particulier avec votre animal adoré? Vous avez besoin de lui faire confiance et d'un troupeau.

C'est une solution à grand nombre de problème...

J'espère que ce message sera pris au sérieux et qu'il en aidera un grand nombre, et sur ce,

À la prochaine 😊

Sarahorse

 

 «La manière dont nous traîtons ces merveilleuses créatures, que ce soit dans l'élevage comme dans le respect, représente qui nous sommes au plus profond de nous-même...»