Bonjour à tous! Pour commencer, désolée de ma looooooooooongue absence... 

 

IMG_6958

 

Pendant tout le temps que je ne publiait rien, il c'est passé toute sortes de choses, dans ma vie avec mon poney qui m'ont fait réaliser à quel point le respect est la clé de la réussite. Par exemple, lors de ma première randonnée seule avec Surprise (mon arabe souvenez-vous😄) elle avait peur de tout et de rien. Au début, je réagissait comme il le fallait et tout redevenait tranquille. Mais dans mon dernier tour de champs, elle avait hâte de retourner avec ses amis, et je n'ai pas respecté ce besoin, surtout qu'elle le méritait.

 Ce n'est qu'un exemple, juste pour illustrer l'importance du respect mutuel. 

Le Respect 

Le respect et l'amour d'un animal, quel qu'il soit, se gagne avec le respect et l'amour de notre part. Il est aussi important d'être celui qui dirige quand on est sur le dos de l'animal qu'il l'est de lui donner notre amour. Pas en lui donnant plus de caresses, mais en le traitant en cheval, avec la psychologie qui lui est propre. 

Pour le traiter ainsi, il faut ce poser quelques questions, dont celles-ci;

Le cheval est un prédateur ou plutôt proie?

Votre cheval est-il dirigeant, ou plutôt suiveur?

Sang chaud * tempérament plus nerveux et suiveur* ou sang froid * tempérament lent, plus tranquille *?

Pourquoi?

Parce que puisque le cheval est une proie dans la nature, il agira comme tel: fuira lorsqu'il verra quelque chose d'anormal, lèvera la tête lorsque son nez sera pris sans douceur; sans qu'il n'au eu le temps de réaliser ce qui c'est emparé de son nez, puisque dans la nature, les prédateurs saisissent le nez de l'animal qui devient ainsi vulnérable à toute attaque de derrière.

Parce que puisque le cheval est une proie, et que vous voulez lui prouver votre amour en serrant son nez entre vos bras, sans vous être présenté, il n'aimera pas. Ceci est la cause de beaucoup de phobie que certains chevaux ont de se faire toucher le visage.

 

IMG_6908

(je ne vous dis pas de ne pas le faire, seulement d'y aller doucement,

en approchant les épaules détendues et sans regarder directement dans les yeux de votre animal)

 

Aussi parce que si votre animal à vous est plutôt dirigeant, il lui sera facile de partir seul en trail, et de passer dans des endroits moins sécurisant avec un peu de travail.

Alors que le suiveur, lui, aura peur de bien des choses que le dirigeant ne verra même pas. Le cheval suiveur est un cheval qui se fie au jugement de celui qui mène et qui a éperdument confiance en ce dernier. Il est donc important, avec un tel cheval (comme la mienne) d'être le dirigeant. N'hésitez pas à descendre de la selle pour passer en premier dans les endroits qui effraient votre animal, pour lui montrer que vous n'êtes pas en danger, lui non plus, et que l'endroit en question est sécuritaire. Ne tirez pas sur les rênes en étant devant, mettez vous à sa gauche, et avancez en regardant devant vous, en reculant pour vous mettre à coté de votre cheval à chaque fois qu'il bloque.

Ainsi, l'animal prends le temps de s'assurer que son environnement est sécuritaire, et que s'il tombe ou quoi que ce soit, rien ne le menace, si vous êtes là. 

 

 

IMG_6562  IMG_6542

 

Et sachez la race de votre monture, pour ainsi savoir s'il est sang chaud ou froid.

S'il est sang chaud ( barde, mustang, arabe, Quater Horse, etc.) il sera rapide, fort, énergique, et plus nerveux. La mienne (en haut à droite) est anxieuse, lorsque seule sans ses amis, donc je doit être beaucoup plus alèrte que sur la jument à ma mère (en haut à gauche). Si votre compagnon équin est un cheval à sang chaud ( warmblood) il faut que vous aimiez la vitesse, la rapidité. Il faut que vous sachiez comprendre votre animal, c'est encore plus important avec un warmblood qu'un coldblood, puisqu'il sera plus apte à partir au galop, plus facilement. Au lieu de s'énerver, il faut avoir une réaction ferme, mais dénuée de violence.

La violence fait peur aux chevaux; la peur faire courir les chevaux... 

Avec un sang froid (coldblood) ; shire, clydesdale, percheron, canadien, paint, etc., vous pouvez prévoir des randonnées et des séquences d'équitation plus... tranquille 😄 Les allures d'un cheval à sang froid peuvent certes être rapides, mais plus souvent qu'autrement, elles sont lentes et apréciées par bien des gens, surtout les adultes😄 Malgré tout, ce n'est pas garanti. Cela dépend de votre animal, qui peut être plus stressé qu'un autre, même s'il est à sang froid. Encore une fois; pas de violence ni de colère.

IMG_6938

 

Approcher le cheval au pré

Bien des gens se plaignent que leur animal ne vient pas d'emblée vers eux dès qu'il les voit. La mienne fait cela une fois de temps en temps, mais rarement. Ce n'est pas un problème, votre animal à sûrement connu un propriétaire qui l'approchait uniquement pour l'enfermer à l'intérieur à cause des journées trop froides de l'hiver ou trop chaudes de l'été. 

Si votre cheval est à vous depuis qu'il est poulain ou pouliche, et qu'il ne vient toujours pas vers vous, c'est soit que sans vous en rendre compte, vous l'avez approché pour le rentrer à l'intérieur et qu'il n'a pas apprécié, soit il n'a pas confiance en vous, soit il mène le tandem que vous formez.  

S'il vous fuit quand vous vous avancez vers lui, c'est les mêmes raisons; séquelles, dominance, ou peur.

Si vous voyez que votre cheval à l'air anxieux, qu'il se cache derrière les autres, ou derrière son abris ou les arbres, c'est qu'il a peur de vous; il ne vous fait pas totalement confiance, ou qu'il à peur d'être mis dans un box ou un entre deux trop longtemps. 

La façon la plus gagnante d'approcher ce genre de cheval est de marcher, les épaules toujours détendues, sans le regarder droit dans les yeux.

Marchez lentement, et arrêtez dès que le cheval tourne la tête vers vous. Ainsi, vous agissez comme une proie, et non comme un prédateur.

Dès que l'animal se détend, faites d'autres foulées, jusqu'à ce qu'il tourne à nouveau la tête vers vous. S'il voit et comprends que vous ne lui voulez aucun mal, il viendra vers vous, s'il n'est pas certain à 100%, il attendra que vous soyez arrivé à son épaule, et, toujours en douceur et après vous être présenté, passez le licol ou autre autour de sa tête, sans gestes brusques devant son visage. Jour après jours, la confiance que le cheval a en vous grandira, et si vous ne l'approchez pas pour le mettre à l'intérieur pour une durée trop longue, il est bien possible qu'il vienne à vous dès que vous mettrez le pied dans l'enclos😃

Pour un cheval dominant qui vous ignore en sachant parfaitement ce que vous voulez, approchez vous sans violence, et séparez-le du groupe, s'il y en a. Ainsi, sans son troupeau, l'animal devient vulnérable, et à se moment, votre approche doit devenir la même qu'utilisé avec un cheval peureux. S'il profite de votre changement d'énergie, recommencez; séparez-le de son troupeau, puis détendez vous et approchez le. Et ainsi rapidement, vous pourez vous approcher de lui, et il ne vous ingorera pas, ou même, viendra vous voir. Seulement, bien sûr que dans la norme, c'est le dominant qui se fait rejoindre par l'autre, mais pour ça, travaillez-le en liberté. Seul avec votre compagnon équin, approchez vous de lui, et reculez, en ne pensant qu'a se que vous voulez qu'il fasse. 

N'antissipez pas qu'il reste immobile, ou peu importe. Si votre cheval ne fait que tourner la tête vers vous, c'est un beau début, je vous assure 😃

 

 

IMG_6821

 

J'espère que ce message résumé vous aidera à être plus heureux avec votre fidèl ami 😃 

Avec moi, tout ça a marché à merveille. Ma relation avec ma jument est superbe, quoi que encore à perfectionner. Aussi, dans 5 jours seulement, nous déménagons les filles, et je ne promets rien, mais je pense que je vais écrire un nouveau message sur le déménagement, alors sur ce:

À la prochaine, mes abonnés, et même ceux qui ne le sont pas 😃

Sarahorse